Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

C'est avec beaucoup de bonheur que je vous ouvre les portes de mon jardin secret. J'espère que vous aurez grand plaisir à vous y perdre et à partager l'amour des mots et celui de la poésie.

Je vous souhaite un bon voyage !

Vanessa

A méditer ...

  La vraie générosité envers l'avenir consiste à tout donner au présent.

Albert Camus

20 juin 2022 1 20 /06 /juin /2022 10:08

Paris – le 18 Juin 2022 – 16H00 – Palais des Congrès

 

Aïda, le plus intemporel des opéras de Giuseppe Verdi, est interprété par plus de 100 artistes sur scène, porté par une scénographie spectaculaire et des décors grandioses, pour un spectacle pharaonique.

 

Composé en 1871 à l’Opéra khédival du Caire, l’histoire nous plonge en Egypte, au temps des pharaons.

 

Le roi d'Ethiopie, Amonasro menace d'attaquer Thèbes et la vallée du Nil. Le jeune capitaine égyptien Radamès est amoureux d'une jolie esclave éthiopienne, Aïda, mais il ignore qu'elle est la fille d'Amonasro. De son côté, Amneris, la fille du Pharaon, est éprise de Radamès.

 

Entre jalousie, passion, guerre et trahison, Aïda met en scène les tourments des passions humaines, sous le ciel de l’Égypte antique.

 

Brillante performance, des voix célestes portées par un bel orchestre.

Partager cet article
Repost0
12 février 2010 5 12 /02 /février /2010 21:20
camelias
Paris – le 11 Février 2010 – 19H30 – Palais Garnier

Inauguré le 15 janvier 1875, le Palais Garnier, temple de l'art lyrique et chorégraphique a été construit par Charles Garnier à la fin du XIXème siècle. Chef d'œuvre architectural connu et reconnu dans le monde entier, il émerveille nos sens par son faste exceptionnel. Le plafond peint par Marc Chagall en 1964 dans la magnifique salle de spectacle rouge et or marque le point d’orgue de ce joyau magistral.

C’est dans ce cadre enchanteur que John Neumeier signe une merveilleuse adaptation de « La Dame aux camélias », célèbre roman d’Alexandre Dumas fils.

Ballet en un prologue et trois actes, « La Dame aux camélias » nous transporte aux confins des affres d’une courtisane en butte à une société parisienne moralisatrice contre laquelle l’amour ne peut sortir vainqueur. Fidèle au roman d’Alexandre Dumas fils, John Neumeier accentue le parallèle avec « Manon Lescaut », roman de l’Abbé Prévost. Dansé tout au long du ballet, « Manon Lescaut », déliceux subterfuge permet au chorégraphe de faire passer son héroïne, majestueusement incarnée par la danseuse étoile, Delphine Moussin de l’autre côté du miroir.

Sur la musique de Frédéric Chopin, John Neumeier nous offre une vision humaine et bouleversante de ses personnages avec un sens aigu de la beauté. Le couple étoile Delphine Moussin-Benjamin Pech transcende la scène. Leur virtuosité alliée à leur incroyable expressivité fait de ce ballet tragico-romantique un ravissement des yeux et de l’âme.

L’espace d’un instant, au détour d’un porté ou bien encore d’un pas de chat, la grâce absolue s’est exprimée dans toute sa perfection pour notre plus grand émerveillement.

Paris, le 12 Février 2010

Partager cet article
Repost0

Ultimes Parutions

Pages