Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C'est avec beaucoup de bonheur que je vous ouvre les portes de mon jardin secret. J'espère que vous aurez grand plaisir à vous y perdre et à partager l'amour des mots et celui de la poésie.

Je vous souhaite un bon voyage !

Vanessa

A méditer ...

  La vraie générosité envers l'avenir consiste à tout donner au présent.

Albert Camus

30 novembre 2016 3 30 /11 /novembre /2016 09:14

L’homme veut être le premier amour de la femme, alors que la femme veut être le dernier amour de l’homme.

Partager cet article

Repost 0
Vanessa Chollier-Nicaise - dans Citations
commenter cet article

commentaires

Michel 16/01/2017 16:31

Bon sang cette citation m'a échappé.................il y aurait long a dire sur cette évidence !
Ah les hommes......................qui exige la primauté de la " cueillette " ...................le morceau de choix , pur , qui ne peut mettre en défaut sa virile droiture !!!!
Oscar Wilde a-t-il bien saisit la grande faille de l'homme qui exige comme dans des siècles reculés le choix de la virginité qui de ce fait exclurait l'expérience féminine............................quelle pensée phallocrate pour un Monsieur au penchant masculin ?...............mais la phrase est juste , malheureusement pour les femmes.................
par contre aujourd'hui je doute que les femmes désirent être le dernier amour d'un homme ! !! !...................théorie de l'évolution positive....lol....bises....Mimi...............je fais court mais il y aurait long a dire...............

Vanessa Chollier-Nicaise 10/02/2017 11:03

Effectivement, cette phrase montre toute la difficulté que les femmes ont rencontré et continuent de rencontrer dans leur rapport aux hommes et inversement. Oscar Wilde, grand défenseur de la condition féminine et amateur de femmes, au même titre que peut l’être un Pedro Almodóvar pour prendre parmi nos contemporains, souhaitait dresser les contours de ces difficultés du point de vue féminin. Mais il souhaitait aussi montrer que cette attirance des opposés, bien que le fruit d’une mystérieuse alchimie, pouvait être un formidable moteur du désir.

En effet, si ces deux opposés se satisfont d’une rencontre. Plus de désir, plus d’attente, plus de but à atteindre et par conséquent, aucun sel dans le fait de se rencontrer, partager, vivre ensemble. Outre son évidente envie d’épingler les mœurs de l’époque, défavorable aux femmes, Oscar Wilde demeure le théoricien du plaisir et du désir. Par delà le dandysme, l’épicurisme poudroie. Et c’est ce qui rend cette citation à la fois forte et délicieusement ambiguë.

Bises à toi, Mimi.

Ultimes Parutions

Pages