Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C'est avec beaucoup de bonheur que je vous ouvre les portes de mon jardin secret. J'espère que vous aurez grand plaisir à vous y perdre et à partager l'amour des mots et celui de la poésie.

Je vous souhaite un bon voyage !

Vanessa

A méditer ...

  La vraie générosité envers l'avenir consiste à tout donner au présent.

Albert Camus

20 mai 2016 5 20 /05 /mai /2016 10:23
Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur de Harper Lee

Résumé de l'histoire :

Dans une petite ville d’Alabama, à l’époque de la Grande Dépression, Atticus Finch élève seul ses deux enfants, Jem et Scout.

Avocat intègre et rigoureux, il est commis d’office pour défendre un Noir, Tom Robinson, accusé d’avoir violé une Blanche.

Mon avis :

Couronné par le Prix Pulitzer en 1961, Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur s’est vendu à plus de 30 millions d’exemplaires dans le monde entier. Classique de la littérature américaine, il est le roman le plus étudié dans les lycées et le plus cité, avec la Bible, parmi les ouvrages susceptibles de changer une vie.

Dans le contexte des années 1930 aux Etats-Unis, Harper Lee a donc écrit un roman universel sur l’enfance confrontée aux préjugés, au mensonge, à la bigoterie et au mal. Racontée par Scout, une fillette de 8 ans, cette histoire tient du roman initiatique et de la perte de l’innocence et de l’enfance.

Pour ma part, je n’ai guère été captivée par le récit de Harper Lee. Le déroulé de l’intrigue m’a semblé laborieux et assez poussif.

A la fois trop contemplatif et monotone, le rythme ne m’a pas permis d’être happée par l’enjeu du roman.

Dommage puisqu’il me reste de cette lecture un goût d’inachevé et le sentiment d’être passée à côté d’un message à la portée universelle.

Si vous avez lu ce livre, n'hésitez pas à réagir, à laisser vos commentaires et à partager votre point de vue.

Partager cet article

Repost 0
Vanessa Chollier-Nicaise - dans Mes lectures
commenter cet article

commentaires

Michel 17/08/2016 09:39

C'est étonnant que tu évoques ce titre , car l'autre jour en voiture pour me baigner vers la Roque Gageac , j'écoutais les grosses têtes de Ruquiet et il parlait de ce roman best seller................devant l'éloge de tous les assistants je me suis dit que je devrais découvrir ce titre .............mais suite à ta lecture vais m'en dispenser, car ta vison personnelle est assez semblable à la mienne.....................bises..........................Mimi

Vanessa Chollier-Nicaise 17/08/2016 15:31

Cher Mimi,

J’étais pourtant parti avec un a priori positif puisqu’ainsi que Ruquier a pu le présenter, c’est un classique de la littérature. Je crois qu’en le contextualisant et en acceptant le fait que certains enjeux de société d’hier ne rencontrent que peu ou plus d’écho dans nos sociétés actuelles, le livre peut s’apprécier pour ce qu’il est ; le reflet d’une époque mais bon ...

Bises, Cher Mimi.

Ultimes Parutions

Pages